Apprendre comme on aime

Pistes pédagogiques

Cette page regroupe quelques idées que j'ai trouvé bonnes. En espérant qu'il en sera de même pour toi.
Allan Wauters

Construire des séances agréables

Les jeux

Jeux de cartes Metaphysik
Le but est de créer des jeux pédagogiques pour ludifier l'enseignement et de sanctionner positivement les bons comportements. Le tableau périodique, la schématisation, les groupes fonctionnels... deviennent ainsi aussi amusants qu'intéressants. Les jeux sont souvent constitué de cartes contenant beaucoup d'informations stimulant la curiosité.(par exemple ,une carte hydrogène, une carte ultraviolet...) Des cartes de jeu sont distribuées dés le début d'une séquence pour valoriser les bons comportements (travail, aide d'un camarade...) comme les fameux « bons points ».
L'enseignant devient un maître du jeu. Le maître du jeu devra mettre en place des règles qui valorisent tout le monde même les plus faibles. Il faut que ceux-ci puissent jouer également car sinon il y a double sanction négative : ils ont des difficultés en cours et ils ne reçoivent pas de cartes. Il faut donc être généreux pour que ça marche.La carte de jeu est donc une récompense et une porte ouverte pour la curiosité de l'élève.
Plus un élève aura amassé de cartes, plus cela l'aidera à gagner le jeu de la fin de séquence. Les règles du jeu miment les phénomènes physiques à comprendre. Le jeu est donc un exercice de compréhension et d'assimilation en soi.
Le savoir devient un jeu. Un jeu autorise l'erreur et motive car les gains sont immédiats et palpables.
Les jeux actuellement disponibles sont accessible dans la menu Outils -> Jeux à Imprimer.
+
La joie chez les élèves qui voient leur efforts récompensés par une carte est une expérience conseillée pour aimer son travail.
Il est apparu que le jeu pouvait être un facteur de motivation très important, essentiellement pour les élèves en difficultés. Le jeu remotive les élèves peu scolaires qui trouvent alors une raison de s'impliquer en classe parce qu'ils voient enfin leurs efforts récompensés de façon claire.
Certains collectionnent les cartes, d'autres les donnent. Les élèves s'approprient les cartes et s'y attachent, ils sont plus susceptibles de retenir les informations qui s'y trouvent.
Jeu de Bluff
Afin de faire étudier de nombreux documents en peu de temps, on peut réunir les élèves par goupe et donner au groupe plusieurs documents(différents selon chaque groupe). Ils commenceront par trouver les 3 idées principales et devront développer les causes ou conséquences de ces idées. Ils devront ensuite trouver deux propositions fausses mais vraisemblables au sujet de la même idée. Finalement, le groupe désigne trois orateurs qui énonceront les trois propositions aux autres équipes. Ces dernières devront trouver laquelle est vraie pour gagner un point.
Mise en place
Prévoir 1h30(45mn de préparation+45 mn de jeu)
Afin de faciliter(et d'accélérer) la tâche des élèves, on peut leur fournir une liste de thèmes possibles. On peut également les obliger à utiliser des connecteurs logiques pour structurer leurs productions. On pourra faire un tableau visible de tous regroupant les connaissances abordées et les points marqués par chaque équipe.
+
Les élèves apprennent à structurer leur argumentation, à rechercher l'information et obtiennent les informations importantes de nombreux documents.
-
Les élèves font parfois des propositions qui n'ont pas de sens, il faut les aider pendant la préparation.

Enrichir ses séances

Sondage sur post-it
Particulièrement adapté pour les activités où la concision est importante, les élèves(seuls ou par groupe) peuvent exprimer leur opinion ou répondre à une question sur post-it. On pourra mettre plusieurs zones où accrocher les post-it afin de pouvoir les categoriser facilement.
Jigsaw
Utile pour faire une synthèse de plusieurs documents. On repartit les élèves en autant de groupes que de documents différents disponibles. (Il est conseillé de pourvoir un document par élève.) Les élèves lisent leur document et doivent en produire une synthèse chacun. Ils peuvent comparer ce qu'ils produisent avec les autres membres de leur groupe. On les repartit ensuite selon des nouveaux groupes composés d'un élève de chaque groupe précédent (accompagné de son document). Ils devront répondre à la problématique( qui synthètise les différents documents).
-
Chaque élève doit saisir l'information de son texte et la réexpliquer de façon compréhensible. Les échanges entre élèves sont très riches.
Exposés de spécialisations
Il existe une solution pour homogénéiser la classe, c’est qu’elle comble elle-même les lacunes de ses participants les plus faibles. Ce n’est pas une solution absolue mais ça vaut le coup d’essayer. Il faut donc que chaque élève soit un professeur en puissance. Encore faut-il lui donner les règles du jeu pour être un professeur efficace....voir metacognition Ayant toutes les ressources pédagogiques en leur possession, les élèves peuvent travailler dessus et présenter le résultat de leur travail aux autres élèves.
Mise en place
Chaque binôme d’élève se voit confier une partie du cours à apprendre par coeur et à travailler en exposé. Les passages des exposés sont repartis selon la progression probable du cours. Le rôle du professeur lors de ces exposés sera de compléter ce qui aura été dit en questionnant les élèves et de donner des conseils pour qu'ils s'améliorent dans le délicat exercice de la transmission des informations. Chaque élève doit noter 2 phrases importantes entendues pendant l’exposé. 1 élève sera responsable du temps(3mn conseillé,6mn max) Les spécialistes de cette notion peuvent chapeauter la progression des autres élèves lors d'activités ultérieures, ils pourront être des spécialistes de cette connaissances.
+
Les élèves s’investissent davantage dans l’activité car il y a un objectif concret et utile(ils vont faire des recherches plus approfondies que d’habitude)
apprentissage des outils et techniques de communications
Culture générale autour du sujet enseignée.
Exposés à contrainte
Afin de rendre les exposés un peu moins barbants, on peut imposer des contraintes qui vont le dynamiser /le rendre visuel, on peut par exemple:
  1. Imposer la réalisation d'une carte mentale (framasoft,bubbl.us,thinglink....)
  2. Utiliser Prezi comme support de présentation
  3. Créer un quizz final
  4. Créer un débat en fin d'exposé(en attribuant à chacun un rôle par exemple...)
  5. Faire un jeu théatral
  6. Projection d'un contenu obligatoire (diagramme, courbe, animation, vidéo...)
-
Les exposés sont parfois de piètre qualité et certains groupes n’ont toujours pas compris la notion qu’ils devaient enseigner lors du passage de l’exposé
Les autres élèves ne sont pas toujours attentifs à ce que disent leurs camarades.
Les spécialistes ne se ressentent pas comme tel et ne vont pas être consultés par les autres, il n’y a donc pas l’échange imaginé au départ.
Pistes à travailler
Les élèves spécialistes peuvent corriger les exercices associés à leur spécialité.
Les exposés peuvent durer 10mn et impliquer une activité/une expérience pour l’ensemble de la classe.(cela reste compliqué à mettre en place pour un élève)
Chacun des membres du groupe peut conduire l’exposé pour une partie de la classe.(dc sans support vidéoprojeté ms en plus petits groupes)
Faire preparer l’exposé aux auditeurs( 1 question sur le sujet)
Rendre obligatoire l'utilisation d'outils performant (Prezi, schéma heuristique, diagramme...)
Des étiquettes
Pour changer des textes à trous, des professeurs astucieux ont eu l'idée de faire des étiquettes que l'on pourra placer sur des emplacements du document. Les étiquettes peuvent contenir des mots, des schémas, des photos. On pourra imaginer faire reprendre à l'élève une partie des informations du document sur son cahier après avoir réussi l'activité.
+
réutilisation du document et une plus grande rapidité de résolution
-
pas de travail de graphie
Tp tournants
Un phénomène a souvent plusieurs facettes. On peut imaginer faire plusieurs postes de travail reprenant ces facettes que les élèves pourront explorer tour à tour. Le temps de résolution devra être équivalent pour permettre une rotation simultanée de tous les groupes.
Activités sous forme de dépliants
Une mise en page différente éveille l'intérêt de l'élève et peut permettre à l'information d'être plus facilement identifiable. Faire des dépliants rend l'information plus attractive et sépare les contenus, ce qui simplifie leur assimilation( si le découpage du contenu est cohérent).
Tache complexe/DI
La tâche complexe, aussi appelée démarche d'investigation consiste à faire mettre en oeuvre plusieurs compétences à la fois. Au lieu de guider le cheminement intellectuel de l'élève par des questions, on lui laisse trouver ce cheminement et résoudre un problème global. Ce genre d'activité est très souvent réalisée en groupe car un individu aurait beaucoup de mal à y répondre seul.
+
Les élèves manipulent les informations et se questionnent entre eux. Cela aide donc à la mémorisation et aide énormément la conceptualisation car ils doivent comprendre et éventuellement réexpliquer avant de pouvoir accomplir la tâche demandée.
Classe à la maison
L' idéal pour qu'un élève puisse travailler en autonomie serait d'avoir sous la main tout ce que son prof a de bien sur le sujet. Il faut aussi le lui rendre intelligible par une mise en page adaptée.
Le manuel Metaphysik tend vers cet objectif car il contient tout ce dont un prof a besoin pour faire classe: exercices corrigés, vidéos et animations, explications détaillées...voir le projet Metaphysik Et ses utilisateurs peuvent proposer des ressources propices à son amélioration!

Etre un enseignant efficace

Items pédagogiques
Afin de faciliter la mise en place d’une progression à l’année,j’ai découpé tous les programmes de la 5ème à la 1ère S. Cela permet également de ranger très précisément les ressources pédagogiques (image, explication, exercices…). C’est sur cette grille que se base le manuel Metaphysik et Maestria. A la fin, se trouve une grille de savoirs-faire et d’attitude fruit d'une synthèse de multiples grilles. Cette grille est libre de droit: Items pédagogiques.
Evaluations formatives
Les évaluations formatives vont permettre à l'élève (et à l'enseignant) de passer en revue les apprentissages en cours d'acquisition et de déceler les problèmes. Il a été démontré que les élèves réussissent bien mieux quand les évaluations ont clairement pour but d'apprendre de ses erreurs. Il faut donc privilégier ce genre d'évaluation.
Mise en place
L'élève arrive le jour de cette évaluation en ayant révisé les différents points sur lesquels porteront le contrôle. C'est l'Evaluation Par Contrat de Confiance (EPCC) que préconise André Antibi. On informe les élèves sur ce qu'ils doivent savoir faire au contrôle.
Chaque question est associée à une connaissance ou une compétence clairement identifiable par l'élève afin qu'il sache exactement quoi retravailler en cas d'échec. On pourra lui indiquer laquelle lors de la correction. L'évaluation portera sur les points qui seront vus à l'évaluation comme le préconise l'EPCC.
Il est prérable de ne pas noter ces évaluations car cela génère un stress qui ne profite pas à l'apprentissage. On pourra la faire corriger par l'élève ou son voisin immédiat.
J'ai développé le même système mais en numérique, ce qui permet à l'élève d'avoir sa correction immédiatement et d'avoir des liens vers ce qu'il doit retravailler. De plus ce système procure au prof des statistiques sur les résultats de la classe et de chaque élève qu'il peut mettre à profit pour des révisions ciblées.(système bientôt obsolète mais en cours de développement conjoint avec Maestria).
On peut également proposer à l'élève d'indiquer en face de sa réponse son pourcentage de certitude, ce qui peut l'aider à être critique vis-à-vis de ses résultats.
+
L'élève découvre des difficultés qu'il n'avait pas imaginé et peut y pallier facilement. Plus de réussite, c'est plus de confiance en soi. Il peut-être moins stressé lors de l'évaluation.
Evaluations sommatives
L'évaluation sommative sert à faire un bilan des acquis de l'élève. Elle peut, elle aussi, être attrayante! Elle peut être l'occasion de résoudre un problème ou de raconter les aventures d'une particule.
On peut demander à l'élève de dessiner un smiley à la fin de sa copie afin de connaître son état à la fin du contrôle. C'est un bon indicateur pour savoir si l'élève est conscient de ses difficultés et c'est souvent sympathique.
Afin d'occuper les élèves ayant terminé plus tôt, je leur demande de dessiner une carte mentale reprenant tout ce qu'ils ont vu depuis le début de l'année et leur octroie jusqu'à deux points de bonus pour l'exhaustivité et des liaisons logiques.
Langue des Signes Française
Chacun sait qu'il existe de nombreux canaux de communications. Les enseignants utilisent souvent la voix et leur corps exprime le reste. L'inconvénient de la voix est le bruit qu'elle génère et la perturbation des élèves qui ne sont pas concernés par ce que dit l'enseignant. Connaître quelques rudiments de la LSF peut s'avérer très efficace pour communiquer avec un élève sans perturber le reste de la classe ou pour passer une information visuelle de façon différente. En effet, la LSF donne de nombreuses clefs pour faire visualiser des choses dans l'espace.
Recueil d'appréciations
Pas assez de confiance en soi
Magnifiez vos progrès en suivant les conseils méthodologiques donnés par le professeur.
Attention en hausse, résultats qui suivent…Continuez votre décollage !
Comportement en très nets progrès, à corréler avec vos résultats.
De mieux en mieux. Etayez vos progrès par un travail régulier à la maison.
Vous avez les moyens de faire bien mieux. Soyez plus pugnace avec les petites difficultés qui se présentent à vous!
Pourquoi priver vos camarades de vos remarques pertinentes? N'hésitez à participer plus pour progresser plus.
Vous pouvez participer davantage, des révisions régulières vous donneront l'assurance pour le faire.
Vous avez beaucoup plus de possibilité que vous ne voulez l'admettre.
Vous baissez les bras avant de commencer. Essayer est le meilleur moyen de réussir!
Pas assez de travail à la maison
Vos résultats souffrent de votre manque de concentration en classe. Aidez les par une légère révision hebdomadaire.
Augmentez l'intensité de votre travail.
Plus d'efforts à la maison vous rendrait la prestation des professeurs bien plus intéressante. Faites vous ce plaisir!
Passez du temps avec vos exercices, ils vous seront fidèles lors du contrôle.
Bon travail. Pensez à prendre régulièrement quelques exercices après le dessert, cela facilite la digestion des connaissances.
Bonne attitude. Vos résultats se sentiraient mieux s'ils étaient réconfortés par plus de travail.
Apprenez à aimer les exercices en les côtoyant plus régulièrement. Ils ne vous laisseront pas tomber lors des évaluations.
Travail trop irrégulier et superficiel pour une progression durable.
Trouvez un créneau hebdomadaire pour apprivoiser votre cours.
Des efforts sont faits mais un travail plus régulier vous assurerait de meilleurs résultats.
Des résultats qui ne sont pas à l'aune de votre talent. Du travail à la maison est indispensable.
Enluminez vos progrès par un travail à la maison qui ne soit pas qu'esthétique.
Les révisions régulières rendront votre cours limpide et feront briller votre talent.
Vos capacités s'useront seulement si vous ne vous en servez pas!
Détendez thermodynamiquement votre travail à la maison. (augmentez votre volume de travail à la maison)
Ne négligez jamais votre moment de plaisir hebdomadaire avec votre cours de physique.
Ne pas apprendre sa leçon, c'est dire au revoir à la compréhension!
Etayez vos progrès par un travail régulier à la maison.
Ne laissez pas votre cours de physique chimie s'ennuyer plus d'une semaine.
Vous pourriez développer plus d'aptitudes pour les révisions hebdomadaires.
Nouez une relation plus étroite avec les exercices, ils vous apporteront une richesse de réflexion proportionnelle à votre réussite.
Une attention fluctuante et un travail minimum que n'arrivent pas à compenser des capacités pourtant réelles.
Vos activités domestiques doivent comprendre des révisions hebdomadaires de votre cahier de physique.
N'ayez pas de crainte, ouvrir votre cahier de physique chez vous ne me fera pas apparaître. Essayez beaucoup plus souvent!
Les exercices vous aident à comprendre le cours, il faut les recommencer jusqu'à les comprendre.
Vos résultats souffrent de votre manque de concentration en classe.
Pas assez de travail en classe
Votre résistance au travail diminue votre puissance de compréhension.
Ne force pas son talent, ce qui attriste son prof et gaspille son potentiel.
Votre rôle de cancre ne vous convient pas. Exploitez votre potentiel!
Votre volonté d'en faire le minimum vous permet un ennui maximum. Découvrez vous vite une passion!
Un travail trop faible, en classe comme à la maison. Et si vous vous trouviez une bonne raison de venir? Fouillez dans vos projets
Vous pouvez augmenter votre intensité de travail sans crainte du court-circuit.
Accélérez votre mise au travail et il est certain que vous sentirez le temps ralentir pour vous voir progresser!
Du mieux mais des progrès restent à fournir quant à la vélocité à se mettre au travail.
Un léger effort sur le ramage mais il va falloir faire un effort de travail si vous voulez devenir le phénix des hôtes de ces bois.
Deux façons de réussir : travail acharné à la maison ou attention studieuse en classe, n'hésitez pas à les combiner dès la rentrée.
Enorme manque d'investissement. Redécouvrez la joie d'apprendre!
Mettez plus de poids à votre travail , vous diminuerez la gravité de vos professeurs.
Il se pourrait que la physique s'intéresse à vous. Laissez lui sa chance.
N'oubliez pas que vouloir c'est pouvoir! .
Je pense que vous transférez trop peu de votre Energie potentielle (Ep) en Travail (W).
Je vous garantis des progrès surprenants si vous consentez à travailler.
Le savoir n'est pas comme Lagardère, il faut aller le chercher. Votre travail est trop faible pour botter les difficultés.
Apprenez votre coeur par cours!
Le travail est le produit de la puissance et du temps. Vos résultats s'amélioreront de plus de temps et d'attention.
Un brin d'attention, un zeste de motivation saupoudré de travail à la maison vous donneront un concentré de progression.
Un génie de la physique sommeille en chacun de nous. Réveillez-le vite par une cure d'attention en classe!
Un travail minimal et une attention fluctuante ne vous serviront jamais à autre chose qu'à vous ennuyer.
Votre bonne humeur ne se ternirait sûrement pas de plus de travail en classe.
Problème de respect
On ne progresse que par ce qu'on reçoit. Le cours est d'or, la parole est d'argent.
Bon ensemble mais vos bavardages limitent la progression de toute la classe.
Ne s'applique que dans le bavardage.
Excellente attitude.Dommage que vous posiez vos questions avant de réfléchir à la réponse.
L'émission et la réception simultanée d'informations sonores n'est pas encore à votre niveau.
Reposez vos cordes vocales et musclez votre travail à la maison.
Continuez votre travail concernant la physique et la respiration par le nez.
Votre langue va plus vite que vos yeux. Renversez l'équilibre si vous voulez progresser.
Très bon tonus, bonne attitude mais excellentes aptitudes d'expression.
Travaillez l'écoute du reste de la classe.
Un potentiel certain mais tendez moi aussi votre deuxième oreille.
Une diminution de votre motricité maxillaire serait sûrement bénéfique à l'activation de votre cortex.
Vous n'avez pas réussi à concilier travail et bonne humeur. A défaut, gardez cette dernière pour les récréations.
Bonne implication mais apprenez à rendre proportionnels votre volume sonore et la pertinence de vos propos.
Vous pouvez expirer sans vos cordes vocales.
Le professeur est une aide dans votre compréhension du monde. Si vous voulez continuer de le trouver absurde, persistez dans cette attitude.
Revendiquer votre liberté d'échouer ne doit pas perturber ceux qui progressent. Changez d'attitude!
Continuez à vous investir de moins en moins, vous arriverez peut-être à respirer une fois sur deux au prochain trimestre.
De la vivacité à tous les niveaux. Continuez votre travail concernant la physique et la position assise.
Impliquez-vous davantage dans la compréhension, la capillotraction est stérile.
Une détermination digne d'éloge, si elle avait un but constructif.Votre entêtement à refuser d'apprendre est stérile, ouvrez vous!
Votre volonté manifeste de ralentir toute la classe vous empêche de progresser dans la pleine mesure de votre potentiel. Concentrez tous vos canaux sensoriels sur le professeur.
Vous n'écoutez pas le cours, vous ne faites pas les exercices,continuez votre régression! Et prevoyez un biberon pour le déjeuner l'an prochain.
Autres
Excellente attitude. Continuez de faire partager le plaisir de vos progrès.
Vous avez rendez-vous avec la réussite, continuez de la séduire par votre implication sans faille. N'oubliez pas de la présenter à vos camarades.
Excellent travail! Continuez de mélanger de façon homogène la physique et le plaisir!
La meilleure façon de progresser est de réexpliquer. Faites vous encore plus d'amis!
Aider systématiquement vos camarades en difficultés est la façon la plus efficace d'arriver à anticiper les questions du contrôle.
Si vous avez compris avant que je finisse ma phrase, pourriez vous l'expliquer à votre voisin qui ne m'a pas écouté?
Trouver les solutions par vous-même est infiniment plus instructif que me les demander. Vous en avez largement les moyens.
Excellent travail mais il vous reste à travailler avec vos camarades. La réussite des autres entraînera la vôtre. Vous savez ce qu'implique un grand pouvoir...
Excellente attitude.Continuez votre décollage et envoyez des grapins à vos camarades.
Excellente attitude. Continuez l'utilisation de la formule:travail x sourire=progression.
Avec les outils du mieux, on peut construire l’encore mieux. Vous pouvez viser plus haut !
Boostez l’entraide lors des activités pratiques, cela vous permettra de progresser encore plus.
Eclaboussez davantage vos camarades de votre aura studieuse.
Excellent travail ! N’hésitez pas à partager vos découvertes.
Ne confondez pas votre vitesse intellectuelle et précipitation. Faites du sport !
Le mieux n'est pas l'ennemi du bien en physique.
Bonne intensité de travail régularité dans la tension. Continuez!
Bibliographie
Cessons de démotiver nos élèvesDaniel Favre:
Un chercheur en sciences de l'éducation et neurobiologie nous apporte ses lumières sur nos systèmes de motivation et des idées pour la pratique.
Elizabeth Cohen.
Un livre que je n'ai trouvé qu'en anglais, résumant de nombreuses années de recherches sur les résultats par travaux de groupe hétérogènes. De nombreux jeux et bonnes pratiques pour homogénéiser le niveau de ses élèves en les faisant progresser davantage.
Annie Di Martino - A Sanchez:
Comment travailler par compétences: de nombreux exemples et références nécessaires pour clarifier sa vision des compétences.

Les interactions dans la classe

Tirer parti de l'hétérogénéité de la classe

Développer une relation harmonieuse et studieuse entre les membres du groupe-classe peut-être un excellent moyen d’homogénéiser la classe et de développer de nombreuses qualités qui ne sauraient être négligées dans la progression vers le citoyen qu'est d'ores et déjà l'élève. Elisabeth Cohen a écrit un excellent livre regroupant ses recherches sur le sujet.
J’en ai fait un petit résumé et un schéma heuristique
Quelques remarques
Un groupe ayant fini pourra etre réparti pour aider les autres
Mettre les tables en épi : intéressant mais très inconfortable dés qu'on intervient au tableau.
Il est possible d’exclure un élève d’un groupe s’il paraît nuisible.

On pourra faire un questionnaire de fin:
Comment se mettre d’accord?
Le groupe est-il efficace? Comment l’améliorer?

Faire des activités contextualisées qui mettront l'élève dans une situation où il va réaliser quelque chose(utile si possible) va être un important facteur motivationnel
Ilôts bonifiés
Une idée de Marie Rivoire, prof d'anglais, de mettre les élèves par groupe de 4 pour plusieurs séances. Chaque action positive faite par l'intégralité des membres du groupes(faire l'exercice,amener ses affaires...) est validée par un point bonus. On arrête le comptage quand un groupe atteint 20, cela fait une note(petit coeff conseillé). Une dynamique de groupe se crée alors, encourageant les bons comportements afin de gagner des points bonus.
Une phase de travail individuelle est indispensable avant la mise en commun dans le groupe.
Tutorat intra-classe
Et si l’on asseyait côte à côte un bon élève et un en difficultés afin que la classe s’homogénise?Les deux élèves ont à y gagner une bonne dose de connaissances et de compétences sociales.
Tuteur:
  1. Doit avoir assez de facilités pour être disponible
  2. Ne donne pas la réponse mais indique clairement les différentes étapes de sa méthode pour résoudre l'exercice.
  3. Rappelle au tutoré les différentes échéances(devoirs, évaluation...)
Tutoré:
  1. Essaye par lui-même avant de demander
  2. Est précis lorsqu'il pose des questions au tuteur
  3. Le tuteur pourra gagner autant de point sur sa note d'attitude que la progression du tutoré

Faire de l'élève quelqu'un de compétent

Idées pour Encourager la méta-cognition
La méta-cognition est le fait de se connaître afin de savoir comment on apprend. Cela passe par se regarder apprendre et par l'identification des comportements et des situations les plus propices à l'apprentissage.
Mise en place
Encourager la réexplication des consignes par les élèves. La résolution des exercices portera avant tout sur la méthodologie de résolution.
La conclusion des séances pourra être l’occasion de sonder les élèves:
  1. Qu’ai-je appris?
  2. Comment l’ai-je appris?
Faire rédiger aux élèves la fiche méthode qui leur servira pour des séances à venir.
Critique d’une réponse déjà trouvée pour décortiquer sa stratégie de résolution.
Autocorrection (ou correction par un pair) de certaines évaluations.
Apprendre comment on apprend
On peut apprendre aux élèves quelques notions neurosciences qui les aideront à progresser dans leur apprentissage.
Leur faire découvrir les propriétés plastiques du cerveau et les possibilités immenses offertes par celui-ci. Le fait qu'une erreur n'est que le signe d'une maîtrise pas encore acquise et que la réflexion sur un sujet renforcera les liaisons synaptiques aptes à traiter les informations sur le sujet, d'où un traitement plus facile dés la prochaine sollicitation.
Techniques mnémotechniques
On peut leur faire découvrir leur mémoire dominante(voir document)
Il a été démontré que les répétitions à court terme(dans la journée, dans la semaine..) sont bien plus efficaces que les répétitions plus espacées. Donner des consignes précises sur les temps de révisions peut-être très utile dans la progression de l'élève.

Afin que le cours soit su et compris, on peut demander aux élèves d’illustrer le cours de différentes façons:
  1. Sous forme de dessins ou d’infographie
  2. Sous forme de vidéo
  3. Sous forme de poème ou de chanson,podcast
  4. Sous forme de mots croisés ou fléchés.
  5. Sous forme de mime.
  6. Associer un signe de LSF à un mot à retenir
Ces différents supports permettent de placer le même contenu dans des contextes différents et favorise donc l'assimilation. Cela revient à utiliser plusieurs clefs différentes pour ouvrir la même porte. On pourra demander aux élèves de critiquer (de façon constructive) la production d'un camarade (points positifs et points négatifs) .
Réaliser une carte mentale
Ces cartes sont couramment appelées schémas heuristiques ou mind map. Elles font figurer l'idée centrale en leur centre et les mot-clefs qui sont liés sous forme d'arbre. De nombreuses représentations différentes existent
Bonnes pratiques:
  1. un contenu peut être expliqué sous forme de mot ou d'image.
  2. Ne relier que les mots qui ont un lien entre eux (ce lien peut varier d'une personne à l'autre)
  3. des mots pourront expliciter les liens qui unissent deux idées.
  4. les liens pourront être expliqués par des flèches pour indiquer un lien de causalité
  5. Utiliser un code couleur récurrent afin de pouvoir identifier les contenus d'un seul coup d'oeil.
  6. les mots peuvent être encadrés de façon différente selon le contenu qu'ils représentent ou la mise en exergue choisie.
  7. Une carte mentale peut-être un résumé de tout un chapitre que l'on pourra anoter lors des révisions ou des évaluations formatives afin de savoir ce qu'il reste à réviser.
5ème
L'électricité en 5ème
L'eau en 5ème
3ème
les atomes en 3ème
la mécanique en 3ème
Il faut être attentif au fait que c'est un support inhabituel pour l'élève et que sa densité en informations peut le dérouter. On peut donc prévoir des compréhensions par étapes tout en gardant à l'esprit que la meilleure carte mentale, c'est celle qu'on fait soi-même.
La taxonomie Bloom : une bouée de sauvetage méthodologique.
La taxonomie Bloom nous explique que chaque savoir peut être maîtrisé selon plusieurs niveaux successifs.
  1. 1.Connaître: "j'en ai entendu parler"
  2. 2.Comprendre:"je peux le reformuler"
  3. 3.Application:"cette connaissance me permet de déduire..."
  4. 4.Analyse : "je pourrais construire un exercice sur le sujet" ou "on peut comparer cela à..."
J'utilise très rarement le dernier niveau car il n'est pas toujours très clairement identifiable. Les trois premiers niveaux restent quand même fabuleusement utiles:
Si un élève trébuche sur les questions "connaître", il lui faut réviser son cours(selon les méthodes qui lui réussissent) pour s'améliorer.
Le niveau comprendre est souvent travaillé lors des explications du professeur et l'exploitation de document. Faire faire une synthèse des connaissances travaillées sous forme de carte mentale peut être très bénéfique ( surtout s'il est corrigé) car un telle élaboration met en exergue les liens qui existent entre les connaissances.
Le niveau appliquer est en corrélation directe avec la pratique des exercices. Pour aider un élève à s'améliorer, on peut lui proposer des exercices pas-à-pas avec des corrections détaillées ou une pratique plus intensive.
Si on fait des stastiques sur les résultats des niveaux taxonomiques des élèves, on peut faire un bilan assez précis des méthodes de l'élève.(voir Maestria)